Lorsque nous avons réalisé notre étude sur les pratiques d’innovation, nous avons constaté combien l’innovation était un gage de réussite pour nombre d’organisations. Cependant, nous avons aussi constaté combien il était difficile pour beaucoup d’entre-elles, d’assurer la réalisation avec succès de l’innovation (voir L’impact des pratiques d’innovation).

 

Voici 10 idées pour améliorer votre capacité à innover et assurer le maximum de conditions gagnantes pour mettre en oeuvre et réaliser votre processus d’innovation.

 

1. Assurer une veille stratégique de l’environnement

Surveiller et comprendre de façon continue les opportunités (changements des besoins des clients, nouveaux marchés, nouvelles offres, etc.) et les menaces (compétition, désuétude de l’offre, etc.) qui surgissent de l’environnement. Dresser un portrait réaliste du positionnement de l’organisation en évaluant les forces et les points à développer.

2. Définir des objectifs d’innovation adaptés à la situation

Développer l’ambition de se démarquer dans le marché. Évaluer le mix approprié entre l’optimisation des opérations courantes et le développement exploratoire des futurs moteurs de croissance. Évaluer le caractère complet et nécessaire du processus d’innovation en combinant divers angles (marché, offre, modèle d’affaires, etc.).

3. Inclure les objectifs d’innovation au plan stratégique

Inclure les objectifs d’innovation dans le plan stratégique de l’organisation est une condition essentielle à la réalisation de ceux-ci. Le conseil d’administration peut aussi demander à l’équipe de direction de maintenir une dualité des cibles d’innovation. Le tout afin de prévenir que les pressions des activités courantes limitent le développement d’activités futures.

4. Développer une culture d’innovation favorable à l’expérimentation

L’efficacité de l’innovation est conditionnelle à son caractère continu. Un exercice ponctuel ou isolé ne peut adresser les constants changements. Le succès ne venant pas d’une unique bonne idée, il est important de promouvoir une culture favorable au travail exploratoire, itératif et de validation auprès du client. L’accent doit être mis sur les apprentissages.

5. Protéger les ressources humaines dédiées à l’innovation

La disponibilité des ressources étant le plus grand obstacle selon notre étude sur les pratiques d’innovation, des mécanismes pour libérer celles-ci doivent être introduits. Créer un programme formel auquel les ressources peuvent se rapporter peut limiter les impacts négatifs des priorités quotidiennes et opérationnelles. Être associé au programme d’innovation doit être valorisé et reconnu.

6. Développer une maîtrise des pratiques et méthodologies d’innovation

Le défi de l’innovation provient rarement du manque de génération d’idées mais plutôt des activités nécessaires à la réalisation de celles-ci. Les méthodologies telles que le « Business Model Innovation »,le « Design Thinking » ou le « Lean Startup » offrent des outils aidant à préciser, valider, prototyper les nouvelles idées de façon systématique et rapide.

7. Définir les structures nécessaires à l’innovation

En ligne avec l’inclusion des objectifs d’innovation au plan stratégique, il est primordial que le programme d’innovation se rapporte à la haute direction. Des équipes multidisciplinaires ainsi que des budgets distincts devraient être dédiés à ce programme afin de réduire l’impact des silos organisationnels et faciliter la prise de décision.

8. Gérer le risque d’exécution des activités d’innovation

Toutes les idées générées ne pourront être implantées. Il est nécessaire de réduire le risque et l’incertitude de toute nouvelle idée en prototypant la faisabilité et testant l’intérêt du client le plus rapidement et au moindre coût possible. L’objectif est de développer les idées les plus prometteuses et d’abandonner les avenues stériles.

9. Mesurer la performance des activités d’innovation

Le processus d’innovation peut s’étendre sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Il est important de sélectionner des indicateurs adaptés qui mesurent les progrès au travers du processus. Il est aussi approprié de mesurer le caractère propice de l’environnement organisationnel à l’innovation incluant notamment le programme de gestion de la performance des équipes afin d’encourager les comportements désirés.

10. Et finalement…. Agir maintenant pendant qu’il est encore temps

Peu importe la situation, le potentiel des opportunités, la gravité des menaces, l’industrie ou le stade de maturité de l’organisation, l’objectif est d’agir avant qu’il ne soit trop tard. Agir lorsque la performance de l’organisation est saine favorise une meilleure proactivité et augmente les chances de devancer la compétition.

Développer un avantage compétitif, que ce soit à partir d’une innovation axée sur les actions futures ou d’une optimisation des opérations courantes ne peut se réaliser sans prévoir les délais nécessaires. Réagir en mode panique peut conduire à des résultats décevants, voire malheureux. N’attendez pas qu’il soit trop tard.

Pin It on Pinterest

Share This