Podcast Innovation, Agilité et Excellence 2022

Épisode 78: 5 idées pour améliorer votre capacité à innover

Sommaire de l’épisode 78

Nous vous proposons 5 idées pour améliorer votre capacité à innover et piloter votre processus d’innovation avec succès. Question d’assurer le maximum de conditions gagnantes pour mettre en oeuvre et réaliser votre processus d’innovation.

Innover reste un moteur essentiel pour maintenir et développer son avantage concurrentiel. Il est important pour les équipes de direction de maintenir une focalisation sur les moyens permettant d’innover avec succès.

L’innovation est plus qu’une question de produits. Un contexte, une culture, un alignement à la stratégie sont des éléments capitaux. 

Episode 78: 5 idées pour améliorer votre capacité à innover

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(0:00) Bienvenue à l’épisode 78

(0:41) Introduction

(0:56) Définir des objectifs d’innovation adaptés à la situation

  • L’innovation peut se réaliser au niveau des opérations courantes et au niveau des nouvelles avenues de croissance.
  • Tenir compte du cycle de vie de l’organisation pour mettre l’emphase sur la bonne cible.
  • Développer l’ambition de se démarquer dans le marché. 
  • Évaluer le mix approprié entre l’optimisation des opérations courantes et le développement exploratoire des futurs moteurs de croissance. 
  • Évaluer le caractère complet et nécessaire du processus d’innovation en combinant divers angles (marché, offre, modèle d’affaires, etc.).
  • L’importance de bien déterminer et formuler des objectifs SMART.
  • Se fixer des objectifs n’est pas toujours intuitif: peu de gens y excellent.  
  • Il faut y mettre le temps dans le framework d’innovation, quitte à créer un exercice dédié à la formulation d’objectifs.
  • Tenir compte de la cible mouvante des “jobs” et besoins des clients. Il faut adapter notre processus en continu et porter une attention constante sur ces dimensions. 

(7:28) Inclure les objectifs d’innovation au plan stratégique

  • Le lien stratégie et innovation.
  • Inclure les objectifs d’innovation dans le plan stratégique de l’organisation est une condition essentielle à la réalisation de ceux-ci. 
  • Cela permet d’élever l’enjeu de l’innovation au niveau de la haute direction et du conseil d’administration.
  • Permet d’aborder les questions essentielles:
    • Quelles sont les compétences nécessaires au pilotage de l’innovation?
    • Comment est mesuré le processus d’innovation?
    • Comment évolue le portefeuille de projets?
  • Le conseil d’administration peut aussi demander à l’équipe de direction de maintenir une dualité des cibles d’innovation. Le tout afin de prévenir que les pressions des activités courantes limitent le développement d’activités futures.
  • Autres questions qui peuvent être abordées:
    • Existe-t-il un processus permettant d’incorporer les explorations réussies aux activités courantes?
    • Quel est le portfolio de projets d’innovation? Quelle en est la répartition en amélioration et exploration?
    • Existe-t-il des budgets réservés à l’exploration?
  • Innovation et changement. Liens entre aptitude au changement et aptitude à innover.
  • Comment rémunérer l’innovation ? Les incitatifs sont requis.
  • Exemple d’Adobe et l’approche Kickbox.

(14:38) Développer une culture d’innovation favorable à l’expérimentation

  • L’efficacité de l’innovation est conditionnelle à son caractère continu. 
  • Un exercice ponctuel ou isolé ne peut adresser les constants changements. 
  • Le succès ne venant pas d’une unique bonne idée, il est important de promouvoir une culture favorable au travail exploratoire, itératif et de validation auprès du client. L’accent doit être mis sur les apprentissages (accepter les échecs et les délais).
  • L’innovation peut prendre du temps et est une question de quantité (nombre de projets).
  • Développer une sécurité psychologique pour explorer ouvertement les questions et les inconnues par les membres des équipes.
  • Liens entre courbe d’apprentissage et droit à l’erreur.
  • Normalement, on “paye” pour apprendre.  C’est pourquoi beaucoup d’entreprises ont des difficultés à innover:  elles ne veulent pas toujours payer pour apprendre.
  • Il est important d’évaluer le processus d’innovation.
  • Comment mesurer les éléments intangibles ou moins visibles associés à la culture de l’innovation ?
  • L’échec d’un projet d’innovation ne doit pas être associé à la fin d’une carrière pour un membre de l’équipe.

(22:15) Protéger les ressources humaines dédiées à l’innovation

  • La disponibilité des ressources est le plus grand obstacle. Des mécanismes pour libérer celles-ci doivent être introduits. 
  • Un programme formel auquel les ressources peuvent se rapporter peut limiter les impacts négatifs des priorités quotidiennes et opérationnelles. 
  • Être associé au programme d’innovation doit être valorisé et reconnu.
  • Éviter d’être prisonnier des activités courantes. 
  • Exemples: Autodesk et Cascades.
  • La multiplicité des rôles dans une équipe est importante. Notons les rôles du pionnier et de l’inventeur.

(26:32) Gérer le risque d’exécution des activités d’innovation

  • Toutes les idées générées ne pourront être implantées. 
  • Il est nécessaire de réduire le risque et l’incertitude de toute nouvelle idée en prototypant la faisabilité et testant l’intérêt du client le plus rapidement et au moindre coût possible. 
  • L’objectif est de développer les idées les plus prometteuses et d’abandonner les avenues stériles.
  • Dérisquer l’innovation demande une approche systématique et une collaboration des équipes.
  • Se poser des questions. Quels sont les inconnus et les facteurs sur lesquels nous avons de l’influence ? Les conditions de succès à tester.
  • Notre habileté à piloter le processus d’innovation va permettre d’encadrer les risques.
  • Il est aussi important de penser en termes de probabilité et d’impacts.
  • Ne pas hésiter à aller voir sur le terrain pour trouver les preuves et les réponses aux hypothèses. Permet de gagner en certitude.
  • Quand on parle de test, il faut réfléchir à ce qu’on fait si le test est concluant ou si le test ne l’est pas, et ce avant de faire le test!  Test to learn et non pas fail for failure’s sake!

(32:22) Conclusion

Ressources

Article

Podcasts

Exemples

Écouter plus:

0 commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.