Podcast Innovation, Agilité et Excellence 2022

Épisode 48: Comment faire face à la pénurie de main-d’oeuvre (partie 2)

Sommaire de l’épisode

Nous explorons comment la gestion Agile peut permettre de redéfinir la valeur du travail pour les collaborateurs et maximiser la contribution essentielle de ces derniers à la création d’un avantage concurrentiel pour les organisations.

Les enjeux de pénurie de main-d’œuvre sont omniprésents et demandent des solutions qui vont au-delà des questions monétaires ou de formation. Il est plus que jamais nécessaire d’aborder notamment les besoins d’autonomie, de responsabilité, de reconnaissance et de signification. 

Cet épisode est la 2e partie de la discussion amorcée à l’épisode 46.

Episode 48 - Comment faire face à la pénurie de main d'oeuvre (partie 2)

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(0:00) Bienvenue à l’épisode 48

(00:54) La gestion Agile comme piste de solution

  • Piste de solution explorée récemment par R.McGrath dans l’article “Can Agile Make Wherever You Work a Better Place?”.
  • Un départ clair du mode de gestion command and control.
  • Dans un environnement dynamique où il est important de faire appel aux talents et compétences de chacun, peut-on penser au travail différemment?
  • En 2005, T.Davenport abordait les questions d’autonomie, de collaboration et de développement et mise en valeur des compétences dans son excellent livre “Thinking for a Living – How to get better performance from Knowledge Workers”.
  • La question est de savoir comment développer un environnement où l’autonomie, la créativité, la collaboration, la rapidité d’exécution et la création de valeur sont laissées aux équipes afin qu’ils accomplissent leur mandat. 

Quelques perspectives sur l’agilité

  • L’agilité peut apporter une réponse appropriée si certaines conditions sont réunies.
  • Selon J.Barrand, le management agile se caractérise par quatre principes (le management par le sens, l’anticipaction, la proopération, la justinnovation).
  • Selon D.Autissier, va parler du management visuel, de l’engagement à livrer régulièrement une version partielle, mais fonctionnelle, de la notion de product backlog recueilli auprès des usagers, du daily scrum court et debout, etc. Le tout dans une optique collaborative.
  • Olivier Badot aborde le management agile comme une manière de gérer une entreprise décentralisée, ce qui l’amène à travailler sur  les questions d’équilibre entre pouvoir central et pouvoir local.
  • Worley, Williams et Lawler nous disent, entre autres choses, que les entreprises agiles ont des organisations en réseau, souvent très matricielles au niveau mondial et assez informelles et collaboratives.
  • Au final, il y a la notion de contingence. Il n’y a pas une meilleure manière de manager mais bien plusieurs. Contingent de la stratégie, du mandat, de l’environnement externe et interne.  S’adapter selon une combinaison de facteurs. Les ajustements se font en rapport avec la cohérence entre mission, résultats, tant individuels que collectifs, et volatilité de l’environnement.

Agilité et Lean

  • Maintenir une approche systémique afin d’avoir une vision globale du système et de le maintenir en équilibre. 
  • Adaptabilité et apprentissages sont aussi présents dans la culture Lean depuis longtemps.
  • Une condition essentielle repose sur la transparence des objectifs stratégiques et l’adaptation des initiatives des équipes pour assurer l’alignement.
  • Le Daily Management System et l’Agilité. Plusieurs similarités.
  • Le Slack organisationnel – particulièrement nécessaire avec les Knowledge worker – permet de s’aider, d’apprendre, de développer de nouvelles compétences, de collaborer.
  • Opter pour un niveau d’utilisation sous 70% de la capacité pour maintenir les possibilités de s’adapter et réagir aux imprévus tout en favorisant une allocation du temps pour les projets innovants et d’amélioration.
  • Le contexte d’affaires actuel crée des conditions “optimales” pour repenser l’environnement de travail des équipes et l’impact de la valeur sur la mission et les objectifs d’affaires.

(25:47) Conclusion

  • Rappel des éléments clés discutés aux épisodes 46 et 48.

Ressources

Livre

Article

Podcasts

Écouter plus:

0 commentaire