Podcast Innovation, Agilité et Excellence logo

Épisode 27: Le défi du futur vivant avec Cécile de Villemeur

Sommaire de l’épisode

Depuis plusieurs années, les enjeux de l’éco-responsabilité, de l’équité et de l’inclusion sont sur toutes les lèvres. Les objectifs de développement durable sont ambitieux et peuvent sembler tellement colossaux qu’on peine à s’y retrouver et surtout à savoir par où commencer. Aujourd’hui, nous parlons d’une philosophie qui nous propose une méthodologie et des certifications pour nous amener sur le chemin de la durabilité: le défi du futur vivant. 

Nous constatons plusieurs éléments en lien entre le défi du futur vivant et la gestion des organisations. En fait, il est ambitieux et très rassembleur, il demande une approche collaborative, holistique et une vision du futur claire et inspirante.

Le défi du futur vivant avec Cécile de Villemeur

Consultante en développement durable depuis plus de 10 ans, professionnelle accréditée LEED, assesseur BREEAM et ambassadrice Living Future, Cécile de Villemeur a acquis ses compétences techniques à travers de nombreux projets aux ambitions environnementales fortes. 

Sa passion pour le vivant, issue notamment de ses études en agronomie, l’a conduite à développer des connaissances transversales, qui lui permettent d’encadrer efficacement les démarches d’efficacité énergétique et de développement durable. Elle considère essentiel d’apporter une aide à la décision sur des aspects techniques en se basant sur une approche holistique et bienveillante.

Détails de l’épisode

(0:00) Bienvenue à l’épisode 27

(00:43) Introduction – Profil et intérêt

  • Agronome de formation.
  • Projets en Haïti pendant quelques années.
  • Travaille dans la construction durable depuis plus de 10 ans.
  • Le défi du futur et bâtiment vivant a permis de rassembler des passions.
  • Le but est de contribuer à un monde qui soit à la fois socialement plus juste, culturellement plus riche et écologiquement régénératif.

(02:08) Le défi du futur vivant

  • Arrêtons de rechercher le moins pire des scénarios et visons le meilleur. Donc, au lieu de viser de consommer moins, de réduire les impacts, visons d’apporter quelque chose de positif.
  • Par exemple, une fleur a tout ce dont elle a besoin pour vivre et contribue à son environnement en apportant de la beauté, de la nourriture pour la faune et un filtre pour l’air.
  • Dans l’approche du bâtiment vivant, la métaphore de la fleur s’applique pour expliquer les différents éléments à considérer. Chaque pétale représente un thème, soit la localisation, l’eau, l’énergie, les matériaux, la santé et le bonheur, l’équité et la beauté. 
  • Cette philosophie est aussi une certification et un plaidoyer. En introduisant des concepts qui ne sont pas souvent associés à des bâtiments durables, la philosophie promeut une nouvelle vision holistique qui fournit des objectifs ambitieux au lieu de donner un guide pratique de mise en œuvre. L’outil de plaidoyer contribue à approfondir les conversations, à entamer des démarches pour changer les réglementations et permettre de faire évoluer les méthodes de construction. Par exemple, l’utilisation de l’eau pluviale pour consommation en eau potable est interdite dans la plupart des municipalités. La certification, quant à elle, permet de valoriser la réflexion et la démarche inspirantes.

(07:12) La démarche et les bénéfices du bâtiment vivant

  • Par exemple, construction d’une nouvelle maison, pour où nous commençons?
    • Se renseigner sur la philosophie et la certification
    • Regarder les points critiques, comme où sera construite la maison. Est-ce qu’une terre arable sera transformée, une forêt défrichée ou le bâtiment sera dans une partie du terrain qui avait déjà été transformé auparavant?
    • Ensuite, en se basant sur la métaphore de la fleur, réfléchir sur les thèmes ou les pétales qui nous interpellent. Cela permettra d’étudier ce qui peut être fait pour répondre aux enjeux et aux risques
  • Par exemple, je suis un entrepreneur et j’achète un bâtiment que je veux rénover:
    • Ce sera la même démarche, mois on n’a pas à se poser des questions sur l’emplacement, la localisation.
    • On doit se demander ce qu’on veut faire et ce qu’on peut faire.
  • La maison Confluence au Canada est la première maison en voie d’obtenir la certification du Living Building Challenge. C’est une famille qui a voulu rénover leur chalet d’été et voulait en faire une construction performante. Ils ont réussi à trouver un acheteur pour la maison qui a été transporté ailleurs. Cela a permis de réduire les déchets liés à la déconstruction et d’utiliser le même emplacement pour bâtir le nouveau bâtiment.
  • La certification s’obtient après 1 an de fonctionnement afin de vérifier les performances réelles.
  • Au Québec, il n’y a pas encore de bâtiment certifié. L’entreprise Linéaire Éco-construction avec leur projet Ultima-Éco est un des premiers à entamer cette réflexion et ils visent à optimiser la maison écologique. Le côté ambitieux de la démarche n’a pas été une limite pour eux, mais plutôt un encouragement. Ils ont donc commencé par une première approche de Zero carbone et ensuite Zéro énergie. Ils ont également un volet social et ils se sont associés avec une organisation pour replanter des arbres pour compenser l’utilisation des matériaux utilisés.

(16:06) Les certifications de la philosophie Living

  • C’est un défi ambitieux, mais il existe différentes certifications qui correspondent à des échelons ou à des approches différentes. Le but est de pouvoir commencer et de ne pas arrêter parce que les objectifs sont trop ambitieux.
  • La « Certification Living” est quand on répond aux 7 pétales et aux 20 impératifs associés. C’est la certification la plus ambitieuse.
  • La “Certification Pétale” permet de se concentrer sur un des 7 thèmes et de se concentrer sur les impératifs de ce pétale. Cette approche permet d’entamer un projet ambitieux mais à plus petites échelles et selon les ambitions des participants.
  • Zéro Carbone et Zéro énergie sont d’autres certifications possibles.
  • La certification Living permet de faire des petits pas selon nos capacités et nos objectifs.
  • Il existe également plusieurs autres démarches qui s’appliquent aux organisations:
    • La certification ‘Just’ permet aux organisations qui veulent mettre en place et faire valider une approche d’équité et d’inclusivité. Des entreprises canadiennes 
    • La certification ‘Declare’ est un moyen pour les entreprises manufacturières de faire preuve de transparence en partageant la composition de leurs produits et en montrant qu’il n’y a pas de polluants et de produits toxiques. Des entreprises canadiennes qui détiennent cette certification sont CAST IRON SOIL PIPE AND FITTINGS et COLDSPRING DIMENSIONAL GRANITE
    • Une certification plus ambitieuse est le “Product Living Challenge”, qui ressemble beaucoup à la philosophie du bâtiment vivant.  Une entreprise canadienne qui détient cette certification est Humanscale, qui fabrique des chaises de bureau.
    • L’approche peut également s’appliquer aux municipalités avec le ‘Défi de la communauté vivante” qui est ici représentée par la métaphore de la forêt. C’est le principe de la symbiose des éléments de la forêt qui représente ce que la communauté peut apporter dans un futur vivant. Chaque bâtiment et leurs interactions entre eux permettent d’obtenir des gains bénéfiques. Par exemple, dans une communauté, il peut être assez simple d’intégrer la beauté et de bien-être dans l’approche en créant des salles ou des locaux qui ont pour objectifs de se rassembler dans la communauté. La certification de la communauté vivante demande au moins deux bâtiments qui soient certifiés « Living Building Challenge ». On va ensuite regarder le plan d’aménagement pour atteindre cette synergie et après 1 an, les résultats sont validés avant de recevoir la certification. Cette certification demande une vision holistique, un rassemblement des idées de tous et chacun et un travail d’équipe afin de développer ce plan d’aménagement et cette vision.

(30:47) En rappel

  • Un parallèle fort important se dresse entre les besoins pour atteindre une certification Living et la transformation ou l’évolution dans les entreprises. Les deux demandes une collaboration des parties prenantes, une vision holistique de ce que nous voulons bâtir.
  • Le défi du futur vivant s’applique à de nouvelles constructions et des rénovations, à nos produits, à nos organisations et à nos communautés, une approche holistique dans nos vies.
  • Une démarche très ambitieuse mais qui permet d’y aller une étape à la fois, selon nos stratégies d’affaires et de différenciation concurrentielles, et de rendre la démarche atteignable.

(34:13) Conclusion 

Ressources

Coordonnées

Liens

Écouter plus:

Épisode 30: Outsourcing – L’importance de poser les bonnes questions

Nous explorons les apprentissages d’un cas d’outsourcing qui génère des problématiques de qualité. L’épisode met en lumière les questions de stratégie de chaîne d’approvisionnement, de démarche de résolution de problème, d’apprentissage organisationnel et de remise en question des points de vue pour mieux faire face aux enjeux.

Épisode 29: Retour au bureau – Quelle formule adopter?

Comment aborder la question du retour au bureau. Quelle est la formule à adopter? Nous explorons la question sous la forme de la valeur créée par le bureau dans le modèle d’affaires de l’organisation ainsi que la valeur ajoutée pour les employés. Selon les questions clés, les formules gagnantes peuvent être très différentes et peuvent même permettre de repenser le rôle du travail.

Épisode 28: 5G – Impacts, bénéfices et opportunités

La mobilisation des données permet de repenser la conduite des affaires et la création de valeur. Par le biais de vitesses de transmission plus rapides, une plus faible latence et des réseaux soutenant plus de connectivité, la 5G permet d’anticiper un accroissement des impacts, des bénéfices et des opportunités pour les organisations, les travailleurs et les clients.

Nous discutions de cette création de valeur et nous échangeons sur les moyens de préparer l’organisation afin d’en tirer les pleins bénéfices.

Pin It on Pinterest

Partagez