Podcast Innovation, Agilité et Excellence 2022

Épisode 147: Deux modèles pour évaluer la capacité à changer de l’organisation

Sommaire de l’épisode

Comprendre l’organisation dans ses dimensions rationnelle, sociale et politique permet de mieux apprécier sa capacité à changer.  Pour ce faire, il faut savoir choisir les bons outils.

Nous explorons deux modèles d’analyse interne de l’organisation afin d’évaluer comment ils se complètent pour vous aider à mieux comprendre la capacité à changer de votre organisation et à mieux cibler vos initiatives d’accompagnement de celui-ci.  

Nous remarquons que la description de l’environnement externe des organisations se fait plus facilement et avec plus de détails que la description de l’environnement interne, ce dernier étant très important pour bien accompagner la transformation des organisations.  

Aux 7S de McKinsey, nous proposons la perspective de la Marguerite Sociologique de Johnson, Scholes et coll. pour avoir une autre vision de cet environnement interne.

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(00:00) Bienvenue à l’épisode 147

  • Deux outils d’analyse de l’environnement interne des organisations donnent des résultats différents.
  • Nous comparons les 7S de McKinsey avec la marguerite sociologique pour comprendre la source de ces différences.
  • Nous tirerons des conclusions pour améliorer nos outils d’analyse.

(02:23) Les 7 S de McKinsey

  • Tom Peters explique l’origine du modèle. 
  • Les 3 S dits « durs :  Stratégie, Structure et Systèmes : on voit bien ici les axes de description et d’analyse des aspects rationnels de l’organisation.
  • Les 4 S dits « mous » : Skills, Staff, Shared Values et Style: les deux premiers font encore référence au système rationnel tandis que les deux derniers tentent surtout de décrire les aspects politiques de l’organisation.
  • Le score pourrait donc se lire ainsi :  Rationnel : 4, Politique 2, Social 1.
  • Les difficultés associées à la transformation des organisations restent certainement associées à cet alignement des 7 forces décrites par Peters.  

(07:43) La marguerite sociologique

  • La marguerite sociologique consiste de 7 éléments pour décrire le système culturel d’une organisation:
    1. Les routines : ce qui rythme et définit les manières d’agir des membres de l’organisation.  Par exemple, se retrouver à la cafétéria d’entreprise pour le déjeuner ou le petit-déjeuner (très populaire chez Bombardier Aéronautique).
    2. Les rites : ce sont les évènements qui ponctuent la vie sociale de l’entreprise.
    3. Les mythes : ils mettent en valeur des évènements, des produits ou des personnes qui ont marqué l’histoire de l’entreprise.
    4. Les symboles : ce sont des représentations qui servent à identifier ce qui est important et valorisé au sein de l’organisation.
    5. Les structures de pouvoir : il existe ce qu’on peut appeler un organigramme informel qui identifie les lieux réels d’exercice du pouvoir et de prise de décision dans l’organisation.
    6. Les systèmes de contrôle : pour identifier les éléments (indicateurs, processus, systèmes d’information) utilisés pour suivre la performance de l’organisation.
    7. La structure organisationnelle : représente comment l’organisation délègue rôles et responsabilités aux groupes et aux individus de manière formelle.
  • Le score pourrait donc se lire ainsi : Rationnel : 1, Politique 2, Social 4.
  • On se retrouve avec un score exactement inverse de celui du modèle précédent pour les aspects rationnels et sociaux.

(11:36) Conclusion

Ressources

Références

Podcasts

Écoutez plus: