Podcast Innovation, Agilité et Excellence logo

Épisode 34: Développement des compétences et équipes performantes

Sommaire de l’épisode

Comment est-il possible de maîtriser les compétences essentielles pour faire face aux perturbations du marché? Nous explorons les compétences à développer, les caractéristiques des équipes performantes ainsi que les différents moyens permettant de faciliter la performance individuelle et collective.

Nous abordons notre discussion selon les 3 parties suivantes:

1  Mais quelles compétences développer?

  • Parce que le monde change, les besoins en compétences aussi.
  • Parce que ces compétences ne se trouvent pas toujours “sur le marché” ou ne s’acquièrent pas toujours sur les bancs de l’école.
  • Parce que sans compétences, il devient difficile de réaliser certaines tâches.  
  • Bref, quand on parle de pénurie de main d’oeuvre, c’est un peu aussi de pénurie de gens compétents dont on parle, pas uniquement de manque de personnel.

2  À quoi reconnaît-on une équipe performante?

  • Parce qu’il faut se préoccuper de celles qui ne le sont pas.
  • Parce qu’on va retrouver de plus en plus de structures d’équipes différentes.

3  La vie d’une équipe n’est pas un long fleuve tranquille

  • Parce que la performance se construit, même dans un environnement VICA comme celui que nous vivons de nos jours.
  • Parce que tous ne sont pas égaux face à ces nouvelles caractéristiques de l’environnement.
Épisode 34: Développement des compétences et équipes performantes

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(0:00) Bienvenue à l’épisode 34

(00:39) Introduction

(03:11) Mais quelles compétences développer?

  • Compétence, connaissance, habileté, capacité, qualités, encore des mots que tout le monde connaît mais qui peuvent avoir une signification différente selon les individus.  
  • Un individu possède des connaissances acquises sur des sujets précis, qu’on pourrait qualifier de théoriques mais qu’il doit mobiliser connaissances théoriques, connaissances pratiques et capacités relationnelles pour démontrer sa compétence dans un domaine ou sur un sujet donné.  
  • Les compétences sont nécessaires à la bonne réalisation des tâches et processus de nos entreprises et organisations.  De plus, les compétences, comme les connaissances, nos équipements et nos façons d’interagir avec les autres, évoluent.
  • Compétences en demande selon le WEF:  résolution de problèmes, coordination avec les autres/transversalité, pensée critique, négociation, être orienté service, écoute active, créativité.
  • Certaines compétences collectives, à développer ensemble pour réaliser la stratégie de l’entreprise et certaines compétences individuelles à développer, soi-même ou à l’aide de l’organisation et pas toujours sur le marché institutionnel.  Développer une culture de l’apprentissage en organisation.
  • Il y a plusieurs manières de développer les compétences en organisation par du coaching, du mentorat, des évolutions de rôles et d’échanges de postes.

(27:37) À quoi reconnaît-on une équipe performante?

  • C’est une équipe où toutes et tous se sentent capables de faire ce qui leur est demandé de faire.
  • C’est une équipe où toutes et tous se sentent libres d’aider ceux qui en ont besoin ou de demander l’aide de collègues connaisseurs ou compétents lorsqu’ils ou elles en ont besoin.
  • C’est une équipe où toutes et tous contrôlent que les engagements des uns et des autres sont respectés. 
  • Reconnaître aussi que certaines faiblesses nous sont excusées.
  • Chercher les compétences et aussi la performance dans un collectif, pas uniquement dans l’individu, et tenir compte du contexte dans l’évaluation de cette performance.
  • La diversité et l’inclusion sont essentielles à une équipe performante aujourd’hui.
  • Sans oublier la raison d’être de l’équipe et de prendre le temps de développer un esprit d’équipe.

(39:41) La vie d’une équipe n’est pas un long fleuve tranquille

  • Il est important de se préoccuper de la performance de nos équipes et de nos organisations dans le temps et lors d’évènements importants.  
  • Nos regards individuels sur le bureau, ses interactions, sa vie sociale, ses moments d’informalité ont changé et prennent une valeur différente à nos yeux.  
  • Gérer la nouvelle modularité des équipes.
  • La performance devient aussi tributaire de la qualité de l’encadrement qui se met au service de cette performance.
  • Attention à ne pas saturer les collaborateurs avec ces questions de travail collaboratif.

(48:51) Conclusion

Ressources

Podcast

Livres

Référence

Écouter plus:

Épisode 36: Les enjeux opérationnels du Make or Buy (partie 2)

Avec la présentation de différents cas réalisés, nous discutons de l’importance de bien documenter les activités, les processus et les responsabilités afin d’évaluer les impacts de la décision sur les fonctions et les intervenants. Nous abordons enfin la question de la mise en oeuvre selon qu’il s’agit d’une externalisation ou d’une internalisation.

Épisode 35: Les enjeux stratégiques du Make or Buy (partie 1)

Make or Buy, ou encore de l’intérêt d’externaliser ou d’internaliser certaines activités de l’entreprise. Cette question est une des plus importantes qu’on puisse se poser en organisation.

Nous explorons la question sous les angles stratégique et financier. Quelle importance le produit ou service a-t-il pour l’organisation par rapport à sa proposition de valeur et son modèle d’affaires? Quels sont les impacts sur les ressources et les compétences maîtrisées?

Pin It on Pinterest

Partagez