Podcast Innovation, Agilité et Excellence 2022

Épisode 84: L’Humain au coeur des technologies avec Pierre-Majorique Léger

Sommaire de l’épisode

Nous vous proposons une rencontre fascinante à l’intersection de l’humain, des technologies, de la recherche et de l’entrepreneuriat. 

Comment repenser l’apprentissage des technologies? Comment intégrer la compréhension de l’expérience utilisateur dans la conception des technologies? Comment intégrer la gestion de la confiance dès la conception de l’intelligence artificielle? 

Nous explorons ces différents sujets et bien d’autres en compagnie de Pierre-Majorique Léger d’HEC Montréal.

Épisode 84: L’Humain au coeur des technologies avec Pierre-Majorique Léger

Pierre-Majorique Léger

Professeur Pierre-Majorique Léger est un chercheur, inventeur et entrepreneur. 

Ses recherches visent à améliorer l’expérience utilisateur (UX) vécue lors de l’apprentissage ou de l’utilisation d’une technologie d’information (TI), et ce, en mobilisant les données biophysiologiques massives générées lors de l’interaction et permettant de qualifier l’émotion et la cognition de l’utilisateur. 

Il est détenteur d’un Ph.D. en génie industriel de l’École Polytechnique de Montréal et d’un postdoctorat en technologies de l’information de HEC Montréal et du NYU Stern School of Business. 

Il est professeur à HEC Montréal en TI, mais également professeur invité à la prestigieuse Tuck School of Business du Dartmouth College et au Henry B. Tippie School of Management de la University of Iowa. 

Auteur de plus de 85 articles scientifiques arbitrés, d’une dizaine de déclarations d’invention et le fondateur de plusieurs start-ups. Pierre-Majorique Léger a cofondé deux laboratoires de recherche, soit le Tech3Lab (tech3lab.hec.ca) et le Laboratoire ERPsim (erpsim.hec.ca). Il est directeur du Laboratoire ERPsim depuis 2005, codirecteur du Tech3Lab depuis 2010.

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(0:00) Bienvenue à l’épisode 84

(00:57) Introduction

  • Présentation de Pierre-Majorique Léger
  • HEC Montréal

(2:12) Entrepreneur, chercheur, professeur

  • Professeur depuis 20 ans – HEC Montréal.
  • Directeur de 2 centres de recherche – laboratoires.
  • Utiliser la science pour répondre à des problèmes industriels.
  • Inventeur et co-inventeur.  
  • Intersection de la science et de l’entrepreneuriat.

(4:45) La passion des humains et des technologies

  • Dans un récent entretien à HEC Mag tu mentionnais: “Ce qui me passionne, c’est la façon dont les humains peuvent apprendre et utiliser efficacement les technologies afin d’aider les concepteurs à améliorer l’expérience des utilisateurs. »
  • Comment mobiliser la technologie. Comment engager les usagers.
  • Focaliser sur la conception des technologies.
  • Le cas des technologies mobiles.

(7:30) Innover dans un contexte universitaire

  • Dans le même article, tu dis “À HEC Montréal, nous avons toutefois la chance d’avoir une direction ouverte d’esprit et beaucoup de liberté pour innover.”
  • Le contexte HEC Montréal est favorable à l’innovation des méthodes d’enseignement. L’innovation pédagogique.
  • Caractère entrepreneurial.

(9:43) ERPsim

  • Le Laboratoire ERPsim développe des solutions d’enseignement innovantes
  • en transformant des logiciels d’entreprise en plateformes d’apprentissage dynamiques.
  • Technologie développée au début des années 2000.
  • Origine de la gamification de l’enseignement des progiciels de gestion.
  • Rendre l’enseignement de SAP dynamique. Permettre une vision complète des impacts et d’une organisation à fonctionnement optimal.
  • Simulateur connecté à SAP pour apprendre par résolution de problèmes.
  • Rayonnement aujourd’hui:
    • 300 universités;
    • 50 000 étudiants par année.
  • Bâton Simulation: Spin off.

(14:52) La simulation comme avenue d’innovation 

  • Évaluer le potentiel d’innovation grâce aux simulations.
  • Approche active d’apprentissage.
  • Amener l’usager à développer son autonomie et sa capacité de résoudre des problèmes.
  • Permet une meilleure rétention et augmentation de la maîtrise. La compétence.

(18:36) Tech3Lab 

  • Le Tech3Lab est le plus important laboratoire en expérience utilisateur (UX) en Amérique du Nord.
  • On parle de neurosciences et d’expérience utilisateur. 
  • Innovation en recherche d’expérience utilisateur.
  • Focalise sur les technologies d’affaires.
  • Co-directeur du Tech3Lab en compagnie de Sylvain Sénécal.
  • 4 rondes de financement de la Fondation Canadienne de L’Innovation.
  • 13 salles de collectes de données.
  • Étudier l’interaction avec les technologies.
  • Focaliser sur des enjeux pratiques.
  • Travaille avec différents partenaires privés.
  • Allie recherches et des problématiques industrielles importantes.
  • Triangle vertueux: Industrie – Recherche – Formation.

(23:52) Neuroscience appliquée

  • La neuroscience comme outil de mesure des réactions inconscientes des utilisateurs.
  • Le cas de l’utilisation du téléphone intelligent. 
  • Permet de mieux comprendre les habitudes d’utilisation inconscientes.
  • Focalise sur les moments clés, les réactions, états émotionnels et cognitifs.
  • Le cas de D-Box Technologies. Les sièges haptiques dans les salles de cinéma.
  • Permet d’améliorer les expériences utilisateurs.

(28:04) L’intelligence artificielle centrée sur l’humain

  • Liens avec IVADO.
  • Programme stratégique de recherche sur l’intelligence artificielle centrée sur l’humain.
  • Amener les concepteurs à développer des outils centrés sur les utilisateurs.
  • Focaliser sur les différents enjeux dès la conception. Tenir compte des biais, de la compréhension, de la facilité d’utilisation.
  • L’importance de la confiance en la technologie. Dès le moment de la conception, on doit penser à la gestion de la confiance et intégrer la notion d’amélioration de la technologie qui n’est pas infaillible.

(32:23) Les enjeux éthiques

  • Éviter les biais au moment de la conception.
  • Comment l’IA vient bouleverser les travailleurs et les professionnels.

(34:04) Le futur – Évolution des technologies

  • Avoir une réflexion critique sur les cycles d’évolution des technologies.
  • Ce qui est anticipé et ce qui est réalisé. Gérer les attentes.
  • Utiliser la méthode scientifique dans la prise de décision.
  • La pensée critique est essentielle.
  • La différence entre la connaissance et la compétence.

(36:57) Un souhait pour les étudiants et les organisations

  • Des interactions en présentiel.
  • Créer des moments d’échanges et de “serendipity”.
  • Les rencontres improbables comme sources d’innovation.
  • Laisser de la place au non planifié. L’importance des relations humaines.
  • Intégrer cet élément aux réflexions sur les modes de travail et les approches de retour au travail.

(41:47) Conclusion

Ressources

Coordonnées

Vidéo

Podcasts

Écoutez plus: