Innovation et chaîne d’approvisionnement

par 2021-04-27Approvisionnements, Stratégie

L’opportunité à saisir

Depuis quelques années, j’ai le privilège d’être invité à l’École de Technologie Supérieure (ETS) afin de discuter avec les étudiants finissants au programme de maîtrise en Gestion de l’Innovation des liens qui existent entre chaîne d’approvisionnement et innovation

Aussi bien en entreprises que dans les forums universitaires, il est clair que beaucoup sous-estiment encore le potentiel de la chaîne d’approvisionnement comme source d’innovation permettant la création d’avantages concurrentiels majeurs. Le fait que plusieurs dirigeants des approvisionnements cherchent encore comment jouer un rôle stratégique prouve ce point.

Voici les principales idées discutées lors de ces rencontres. Afin de bien saisir le rôle stratégique de la chaîne d’approvisionnement et l’impact de l’innovation, il est important d’aborder le sujet avec méthode. Faire un rapide tour d’horizon des composantes clés de la chaîne d’approvisionnement et des liens avec la stratégie est essentiel et nécessaire.

Les composantes clés de la chaîne d’approvisionnement

Rappelons qu’une chaîne d’approvisionnement regroupe toutes les parties impliquées directement ou indirectement dans la satisfaction des demandes des clients. La chaîne d’approvisionnement comprend ainsi l’ensemble des échanges de produits, services, informations et de fonds qui sont nécessaires à la satisfaction des besoins clients. 

Ainsi, il ne s’agit pas d’un concept uniquement applicable au domaine de la distribution ou du secteur manufacturier. Les secteurs primaires, secondaires et tertiaires ont tous des chaînes d’approvisionnement (souvent appelées chaînes de valeur).

Selon les choix de configuration des processus de gestion, il sera possible de maximiser la valeur de la chaîne. C’est-à-dire d’optimiser la gestion des actifs, des produits et services, des informations et des fonds. Des exemples classiques sont Apple, Walmart et IKEA qui sont reconnus pour avoir configuré leur chaîne d’approvisionnement pour en optimiser la valeur. Les impacts se mesurent notamment en coûts optimaux, en délais, ou en flexibilité.

Il est nécessaire et primordial d’avoir aujourd’hui une vision globale de la chaîne d’approvisionnement. Même si pour beaucoup d’entreprises, il est impossible d’avoir une influence sur l’ensemble des acteurs de la chaîne, il est nécessaire de comprendre les risques et bénéfices associés. Le ralentissement dû à la présente pandémie a pu mettre en lumière les défis et les impacts des chaînes d’approvisionnement globales. Pour les gestionnaires, il est primordial d’avoir une bonne compréhension des différents niveaux, acteurs et risques associés aux chaînes d’approvisionnement.

L’importance de la stratégie

C’est dans ce contexte que la chaîne d’approvisionnement prend son importance stratégique. 

Pour Michal Porter, la stratégie concurrentielle est une question de choix afin d’être unique dans la création de valeur pour les clients. Il s’agit de faire des choix différents de la compétition. Ainsi, il est possible de satisfaire des clients différents, des besoins différents, offrir des prix relatifs différents ou bien réaliser des activités différentes.

Comme le mentionne R.Martin, la stratégie est un choix délibéré qui implique clients, modèle d’affaires et avantages concurrentiels. Le Where to Play, How to Win.

Le Canvas du modèle d’affaires et le Canvas de la proposition de valeur sont aussi des outils importants dans la réflexion du rôle de la chaîne d’approvisionnement. Selon les choix de configuration du modèle d’affaires, la chaîne pourra jouer un rôle prépondérant dans la création d’un avantage concurrentiel.

Michael Hammer (le père de la Réingénierie) abordait une vision novatrice dès 2001 sur le sujet. Pour lui, la chaîne d’approvisionnement était l’élément clé à repenser pour maximiser la création de valeur.

Selon les éléments qu’il aborde dans son livre « The Agenda », il est nécessaire de:

  • Repenser la valeur du point de vue du client (final);
  • Focaliser sur la collaboration et le partage d’information;
  • Optimiser les relations interentreprises;
  • Penser en termes d’entreprise réseau où aucune activité ne devrait être réalisée plus qu’une fois et où la collaboration devrait être facilitée par une information transparente et partagée par tous.

Les compétences, la focalisation et l’impartition

Faire des choix relatifs à la chaîne d’approvisionnement consiste donc à réfléchir en termes de compétences distinctives. En se concentrant sur les activités et savoir-faire où l’entreprise est unique, il est aussi possible de s’adjoindre le support d’autres entreprises qui sont expertes dans les autres domaines.

Ces choix ont mené plusieurs organisations à réaliser une impartition de leurs activités. Certaines avec plus de succès que d’autres (pour différentes raisons). Le concept d’activités et compétences clés est aussi central au Canvas du Modèle d’affaires. Souvent négligé, il est primordial de s’y attarder comme dirigeant d’entreprise.

Il est important de focaliser sur ce qui rend l’entreprise unique. Configurer les compétences de façon délibérée afin de générer de la valeur. Il faut penser en termes d’activités et non de produits. Les activités représentent un moyen privilégié de créer des avantages concurrentiels.

Ceci implique de gérer la chaîne d’approvisionnement de manière délibérée. Elle doit supporter la stratégie. Chacun des partenaires de la chaîne a ainsi un impact et la gestion doit être alors proactive.

Assurer le fit stratégique – La flexibilité vs incertitude

L’alignement des activités à la stratégie doit être maintenu à l’interne, entre les différentes fonctions de l’entreprise et à l’externe, entre les différents acteurs de la chaîne d’approvisionnement. 

Cependant, des choix s’offrent aux dirigeants. Selon les incertitudes auxquelles l’entreprise doit faire face, les décisions devront intégrer un certain niveau de flexibilité. 

Les incertitudes qui affectent la demande devront trouver écho dans le degré de flexibilité de la chaîne d’approvisionnement. Aujourd’hui plus que jamais ces décisions sont importantes. Les pivots actuels des entreprises et les modifications aux modèles d’affaires sont grandement affectés par ces questions.

Deux chaînes d’approvisionnement peuvent être configurées différemment pour satisfaire des besoins similaires. Une même entreprise peut aussi configurer deux chaînes différentes selon des besoins ayant des incertitudes différentes. Rien n’est statique, mais les choix doivent être délibérés.

Innovation et chaîne d’approvisionnement

L’innovation va bien au-delà des produits et services. L’innovation par les modèles d’affaires permet de repenser le rôle des activités clés et l’importance des acteurs de la chaîne d’approvisionnement dans la création d’avantages concurrentiels.

Cependant, il est aussi essentiel de considérer la notion temporaire de ces avantages. En effet, ceux-ci sont aujourd’hui de courtes durées. Que ce soit par la vitesse des développements technologiques où l’évolution rapide des besoins clients, il faut être clair sur un point. Dans un monde en constante évolution, il est important de s’adapter et d’explorer les sources d’avantages en continu.

Rita McGrath explore avec brio ces idées dans son livre The End of Competitive Advantage. Pour elle, les organisations doivent développer une capacité stratégique d’adaptation et d’innovation. C’est une question d’agilité stratégique.

Le niveau de maturité des organisations influencera l’énergie déployée. Une start-up n’aura pas les mêmes enjeux qu’une organisation en croissance ou même mature. Cependant, l’importance de l’agilité et la capacité d’adaptation reste. Les défis actuels des organisations face à la pandémie le prouve bien.

Écouter Épisode 5 – Podcast Innovation, Agilité et Excellence

L’innovation est ainsi un incontournable. Bien que pour plusieurs elle puisse focaliser sur les activités courantes de l’entreprise, il est aujourd’hui plus qu’important d’explorer de nouvelles sources de croissance. 

Le degré de changement au modèle d’affaires et le nombre de transformations influenceront le degré d’innovation. La notion d’exploration, de test et de validations en continu doit devenir un impératif de gestion. Le monde n’étant plus statique, il s’agit d’une expertise que chaque organisation se doit de développer impérativement.

Lire plus: Étude 2018 sur les pratiques d’innovation – Intellia Consulting

Les outils et concepts tels que le Design Thinking, le Lean Startup et ceux mis de l’avant par les auteurs du Blue Ocean Strategy doivent pénétrer les systèmes de compétences des organisations. Associée à une culture de collaboration et d’exploration, l’innovation peut jouer un rôle stratégique de premier plan.

En y combinant le rôle de la chaîne d’approvisionnement comme source d’innovation, l’innovation par les modèles d’affaires tire profit d’un moyen privilégié de satisfaire les besoins clients. En étant proactif dans les choix d’activités à réaliser à l’interne et à l’externe, en étant délibéré dans la collaboration et le partage d’information entre partenaires, il est possible de maximiser l’impact de ces choix stratégiques.

Conclusion

Dans un contexte où règne une incertitude, il est plus qu’important de considérer les acteurs clés de la chaîne d’approvisionnement comme non seulement des fournisseurs, mais des membres de l’entreprise réseau. Il n’est plus question de relations basée sur le « zero sum game ». Le succès de l’un contribue au succès de l’autre. 

Il est donc nécessaire d’aligner les choix des fournisseurs et des partenaires en fonction de la contribution à la stratégie, de gérer les relations en vue d’optimiser la collaboration et le partage d’information. Pour certains secteurs, il est aussi possible de combiner les expertises et travailler étroitement à l’exploration conjointe des sources d’innovation.

Depuis plusieurs années les dirigeants des approvisionnements cherchent une voix à la table de direction. Il est possible sans l’ombre d’un doute d’affirmer aujourd’hui qu’ils ont trouvé celle-ci.

Le futur sera agile!

Le futur sera agile!

Face à l’incertitude, développons des organisations agiles axées sur la collaboration, l’innovation et proches des clients.

Combiner pensée stratégique et design thinking

Combiner pensée stratégique et design thinking

Comment identifier les meilleures options pour adapter son modèle d’affaires et transformer son organisation La situation actuelle entraine des défis sans précédent pour nombreuses organisations. Avec la pression économique qui se manifeste à tous les niveaux, il est...

Pin It on Pinterest

Partagez