Podcast Innovation, Agilité et Excellence 2022

Épisode 74: L’art de communiquer avec Petra Heusel

Sommaire de l’épisode

Communiquer, tout un art! Nous communiquons continuellement et la technologie bouleverse nos manières d’entrer en relation les uns avec les autres. Nous rencontrons Petra Heusel pour tenter de comprendre en quoi la pandémie a influencé nos manières d’échanger et nos attentes en la matière.

Nous explorons les défis et les attentes qui se sont, et continuent à se présenter à nous pour ensuite trouver des moyens pour nous améliorer: à l’interculturel comme à l’intergénérationnel.

Episode 74: L'art de communiquer avec Petra Heusel

Petra Heusel

Spécialisée en Management des RH, avec une expérience solide, Petra Heusel conçoit et anime des séminaires et des ateliers de formation dans les domaines du management des équipes, de la communication, des relations interculturelles, de la gestion des conflits, des relations publiques, de la relation client d’excellence et de la gestion du temps. 

Installée en Martinique depuis 34 ans, elle connaît très bien le tissu socio-économique des Antilles de par ses nombreuses prestations pédagogiques, de conseil et de coaching dans des secteurs très variés et ce aussi bien en Martinique qu’en Guadeloupe et en Guyane.

Elle intervient, depuis 2006, dans les cycles diplômants ESSEC Executive Education (Communication– Leadership et cohésion dans le cadre des cycles en management opérationnel/ Ressources humaines / Gestion Finance et Marketing mis en place en Martinique).

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(0:00) Bienvenue à l’épisode 74

  • Présentation de Petra Heusel

(1:43)  Communication et pandémie

Ton regard sur la communication : Qu’est-ce que la crise de la Covid-19 a changé ? Et qu’est-ce qui n’a pas changé !

  • Elle a renforcé notre besoin de communication. Il y a un véritable engouement pour le travail en face à face, de sentir l’autre en entrer en contact à travers tous nos sens.
  • Nous avons aussi pris conscience que rien ne pallie la présence physique. Par exemple, nous n’arrivons pas ou n’avons pas les compétences pour entendre toutes les micro-variations de voix d’une expression pour capter le message dans son intégralité si nous ne sommes pas en contact direct, sans intermédiaire.
  • Le travail en soi n’a pas vraiment changé, mais la manière elle n’est plus pareille. Le besoin de communiquer est un besoin inné.

(4:26)  Gestion des compétences ou développement des ressources

Ton regard sur la gestion des compétences ?  Qu’est-ce qui se fait de bien post-Covid-19 ?

  • Beaucoup de gens changent de métier, la plupart du temps parce qu’ils et elles n’acceptent plus de faire des choses qui ne les passionnent pas.
  • Covid-19 a facilité voire favorisé ces prises de conscience et agit sur leur envie de changer de métier.
  • Bien sûr, cette prise de conscience a un impact important sur les organisations.
  • Avant de parler d’acquisition de nouvelles compétences, on parle surtout de besoin de développement personnel.  C’est seulement ensuite que les gens s’inscrivent dans des formations.
  • L’E-learning est une des premières manières d’aller chercher ces compétences.

(8:58)  L’avenir de l’enseignement en face à face

Comment vois-tu le rôle des écoles de commerce et de la formation continue ? Quelle différence fais-tu entre le présentiel, le distanciel synchrone et le distanciel « pur » ou e-learning en matière de contenu, de pédagogie, de… communication ?

  • La mise en place de ces dispositifs nécessite de revoir l’intégralité du contenu et aussi de l’architecture pédagogique. Le fond lui, ne change pas.
  • Les premiers cours à distance ont été une source de recherche de manières de maintenir l’intérêt. Il y a un véritable intérêt pour cette contrainte du « même temps » même en virtuel.
  • Si on est passionné par son métier, on va chercher naturellement à s’améliorer voire à se réinventer, à apprendre de nouveaux outils.
  • Les étudiants aussi ont fait preuve d’inventivité pendant cette période et ces nouvelles manières d’utiliser les outils vont rester.

(14:01)  Les autres résistances au changement qui sont brisées en matière de communication

La Covid-19 et ses confinements et autres restrictions semblent avoir brisé beaucoup de barrières concernant la visioconférence. Quels autres impacts vois-tu en matière de communication ?

  • On a développé d’autres canaux de communication pour continuer à échanger. Mais d’autres se sont isolés et se sont trouvés dérangés par ces nouvelles formes de communication.

(16:02)  L’oral vs l’écrit

Sommes-nous en train de redevenir une société qui ne fonctionne qu’à l’oral ou éventuellement qu’à l’aide de courtes vidéos ?

  • L’écrit et l’oral vont se ré-équilibrer. Mais comme je l’ai dit, ce besoin de face-à-face reste prépondérant, du moins dans certaines circonstances ou de temps en temps.
  • On a besoin aussi d’accompagner les uns et les autres suite à ces nombreux changements et à ceux qui vont venir.
  • Finalement, on doit aussi se soucier de l’adhésion de toutes et de tous à ces nouvelles manières de communiquer. Ce sont des changements au même titre que les autres.

(18:18)  L’évolution du métier de coach en management

Parlons maintenant du coaching. Comment vois-tu le métier évoluer post-Covid ?

  • On a découvert le coaching à distance et les coachés l’ont apprécié, mais le présentiel a repris toute la place.
  • L’un n’empêche pas l’autre, mais c’est clairement le présentiel qui a la préférence.
  • On a même dû faire des séances de team-building post-confinement pour recréer la cohésion des équipes et pour mettre tout le monde au même niveau.

(20:51)  Comment organiser le coaching à l’échelle d’une organisation

Je te donne carte blanche dans une entreprise Fortune 500, que fais-tu en matière de coaching ?

  • Le coaching ne suit pas nécessairement un programme. Il dépend des demandes qui sont formulées : être un meilleur manager par exemple.
  • Encadrer des réflexions collectives sur des pistes d’amélioration ou sur la solution de problèmes pourrait donner de très bons résultats et faire émerger les solutions à partir des collaborateurs.

(24:32)  L’évolution des besoins des coachés

Les « coachés » d’aujourd’hui sont-ils différents des « coachés » d’hier ?

  • La grande différence se situe entre les générations : la génération Y qui atteint aujourd’hui des postes à responsabilité a des questions très différentes des GenX ou des Boomers.
  • Leurs expériences passées ne répondent pas à toutes les situations. Donc on parle beaucoup plus de management situationnel avec eux et aussi de communication managériale : savoir dire non par exemple.

(28:05)  Management interculturel 1

Tu es aussi une spécialiste de l’interculturel. Quelques conseils pour ceux qui n’ont pas l’habitude de travailler avec des cultures qui acceptent la confrontation ? Avec les cultures où exprimer ses émotions est non seulement permis, mais aussi nécessaire ?

  • Cette question nous renvoie aux cultures à communication directe ou à communication indirecte. Dans ces dernières, on passe par un intermédiaire. Si cet intermédiaire fait bien son travail, il n’y a pas de conflit ou de désaccord. Si ce n’est pas le cas, le désaccord va s’amplifier ou se déformer.
  • Développer l’empathie de la culture d’accueil : observer, se documenter. Grâce à la formation de l’Union européenne, il y a maintenant beaucoup de ressources pour trouver des réponses à ces questions.

(32:00)  Management interculturel 2

Et en ce qui concerne l’expression des émotions : comment faire travailler les cultures expressives avec celles qui ne le sont pas ?

  • Le concept est similaire.  Il faut développer la compréhension du fonctionnement de l’autre. Ce qui est bon à dire dans une culture ne l’est pas nécessairement dans une autre.  
  • Donc travailler l’altérité : apprendre à comprendre que c’est l’expression d’une culture, ce n’est pas dirigé contre ceci ou encore pour cela.
  • Il y a 5 h-générations qui se côtoient dans les entreprises et il y a beaucoup de frictions intergénérationnelles. 

(34:46)  Mieux faire passer ses messages

Je suis un cadre ou un dirigeant qui souhaite améliorer la manière de faire passer mes messages. Que me conseilles-tu ?

  • Développer une expression diplomate, par exemple le CPP :  Je constate…  Je pense que… Je te propose…

(36:01) Conclusion

Ressources

Coordonnées

Podcast

Écouter plus:

0 commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.