Podcast Innovation, Agilité et Excellence 2022

Épisode 55: Le Lean Six Sigma au service de la communauté avec Joy Mason

Sommaire de l’épisode

Mis au service de la communauté, le Lean Six Sigma peut avoir un impact significatif.

Bien que le Lean Six Sigma soit traditionnellement associé au milieu manufacturier comme une approche pour réduire les coûts et améliorer la satisfaction client, son utilisation peut avoir des impacts majeurs, quelque soit l’industrie ou le type d’organisation.

Dans le cadre du podcast, nous avons abordé plusieurs fois le côté culturel et des impacts de cette approche sur la capacité d’apprentissage et d’innovation de l’entreprise. Aujourd’hui, nous abordons un exemple concret de comment le Lean Six Sigma peut aussi servir la communauté.

Episode55: Le Lean Six Sigma au service de la communauté avec Joy Mason

Notre invitée, Joy Mason, CSSBB, est une chef d’entreprise prospère, autrice et conférencière dynamique de l’Indiana, USA. Joy est une stratège certifiée Six Sigma Black Belt qui a travaillé chez Eli Lilly pendant la majeure partie de sa carrière dans des rôles de leadership en matière de qualité. 

Après avoir pris sa retraite en 2017, Joy a créé Optimist Business Solutions, une société de formation et de conseil qui aide les organisations à obtenir des résultats cohérents en moins de temps et avec plus d’adhésion. Elle y parvient en appliquant de main de maître des stratégies Lean Six Sigma personnalisées pour les clients. 

Elle applique actuellement des stratégies d’amélioration continue et de gestion du changement pour aider les agences d’État, les institutions publiques et les petites entreprises. En 2021, Joy a lancé un nouveau service pour amplifier les initiatives DEI (diversité, équité, inclusivité) avec les mêmes stratégies d’amélioration continue.  

Elle a également récemment inauguré un institut d’équité raciale Six Sigma avec un partenaire universitaire local pour former et certifier des femmes noires. L’objectif est de créer des agents de changement capables d’appliquer de nouvelles stratégies pour relever les défis de l’équité pour la communauté noire.

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(00:00) Bienvenue à l’épisode 55

  • Entretien avec Joy Mason.
  • Profil et carrière.
  • Expérience en Lean Six Sigma.

(07:33) Six Sigma Racial Equity Initiative

  • A débuté comme une initiative mais est devenue maintenant un OBNL.
  • L’objectif est de former les femmes afro-américaines de la région d’Indianapolis, en Six Sigma et obtenir leur certification en travaillant sur un projet d’équité dans la communauté.
  • Dans l’Indianapolis, il existe beaucoup d’iniquités et le but est d’habiliter les gens de la communauté en offrant des outils et des stratégies pour que celle-ci soit en mesure d’adresser ces problématiques elles-mêmes.
  • Pour chaque cohorte, entre 12-15 femmes sont choisies pour recevoir la formation d’une université locale et le coaching pendant la réalisation des projets se fait par l’institut. Joy travaille avec les dirigeants dans la communauté afin de cibler des projets qui auront un impact auprès des entreprises et des OBNL de la communauté.
  • Au lancement de chaque cohorte, la formation est offerte par l’université de manière virtuelle pendant cinq jours de formation et une dernière journée pour la révision et l’examen.
  • Pour la deuxième cohorte, il y aura également un lancement des projets afin d’offrir des connaissances sur la gestion de projet. Elles seront également associées à des coachs qui les accompagneront pendant les projets. 
  • Les participantes ont 5 mois pour compléter les projets. Elles seront aussi appuyées par une coordonnatrice de projets pour s’assurer de respecter les échéanciers.
  • Joy a pu créer une communauté pour aider la communauté!

(15:46) Les impacts liés à l’initiative

  • Dans l’Indiana, les taux de mortalité des femmes noires post-partum et de mortalité infantile sont les plus élevés. 
  • Un programme d’aide d’un département de soins de santé visait à aider ces femmes, ces familles. Une des participantes de la première cohorte a travaillé sur ce projet afin de bonifier le service pour ces familles. Elle a pu obtenir des données pour voir que la majorité des femmes décédaient à l’intérieur de 6 jours après l’accouchement.
  • Cependant, le programme dédiait la majorité du temps avant l’accouchement et ensuite, le suivi n’avait lieu que 43e jours après l’accouchement. Le projet Six Sigma a démontré que 75% des femmes mourraient avant le 43 jours quand le suivi était effectué. La participante a pu fournir plusieurs recommandations suite à l’analyse effectuée. Le département de soins de santé a accepté les recommandations et travaille maintenant à les mettre en œuvre. 
  • Les femmes qui participent à ces formations démontrent de nouvelles compétences à la fin de ces cohortes. Par exemple, lors des phases du DMAAC, nous apprenons à poser des questions pour ne pas sauter directement aux solutions sans bien comprendre le problème. 

(24:32) Les collaborateurs de l’initiative

  • Plusieurs collaborateurs sont nécessaires pour réaliser ces cohortes.
  • Aux États-Unis, les minorités visibles âgées de moins de 18 ans représentent maintenant la majorité de leur groupe d’âge. Ces groupes ont été moins servis que la majorité, tant au niveau de l’éducation que de la santé. Ces groupes représentent les prochains employés pour l’entreprise et les compétences nécessaires pour être des contributeurs importants dans les entreprises et dans les communautés.
  • Les entreprises qui participent deviennent donc des contributeurs afin de renforcer les compétences et les habiletés des gens de leur communauté. Elles peuvent encourager leurs employées à participer à la formation, peuvent contribuer en offrant un projet à adresser, peuvent aussi contribuer financièrement afin de permettre aux femmes de recevoir cette formation. 

(29:50) Éléments clés à retenir

  • La communauté bâtit la communauté.
  • Plus forte est la communauté, plus fortes seront les entreprises, les organisations, les OBNL et les autres partenaires de l’écosystème.
  • La formation offre l’accessibilité aux sciences à des groupes de femmes qui n’ont peut-être pas eu accès précédemment, ce qui permet d’ouvrir les horizons, non seulement de ces femmes, mais aussi de leurs familles, de leurs communautés et de leurs employeurs. L’impact de ce programme est générationnel!

(31:34) Conclusion

Ressources

Coordonnées

Podcast

Livre et articles

Vidéo

Écouter plus:

0 commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Partagez