Podcast Innovation, Agilité et Excellence 2022

Épisode 61: Les CPA face à un monde en transformation avec Geneviève Mottard (Ordre des CPA du Québec)

Sommaire de l’épisode

Face à un monde volatil, incertain, complexe et ambigu, la pratique comptable s’adapte et évolue afin de rester à l’avant-garde et jouer son rôle de gardien de valeur. Nous rencontrons Geneviève Mottard, présidente de l’Ordre des CPA du Québec afin d’explorer cette évolution. 

Nous discutons de la pratique des CPA, des impacts de la technologie, de la gestion des données, de l’incertitude des processus d’innovation, de mobilité des compétences et de développement durable.

Là où un monde en transformation engendre de l’incertitude et demande de l’agilité, les CPA peuvent apporter une contribution significative. En évoluant vers un rôle de conseillers, les CPA sont bien positionnés pour faciliter la prise de décision, encadrer les risques et jouer un rôle proactif tant au niveau des entreprises que de la société.

Episode 61: Les CPA face à un monde en transformation avec Geneviève Mottard (Ordre des CPA du Québec)

Geneviève Mottard

Geneviève Mottard est présidente de l’Ordre des CPA du Québec depuis 2016.

Diplômée en comptabilité de l’Université Concordia et du programme de leadership de l’Université Queens, Geneviève Mottard est membre de l’Ordre des CPA du Québec depuis 2001.

Elle commence sa carrière au cabinet EY, où elle a assumé des responsabilités croissantes jusqu’en 2010, alors qu’elle était chef d’équipe sénior au sein du groupe de services de certification. 

En 2010, Geneviève Mottard est nommée directrice régionale de l’Est du Canada au Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC), l’organisme de réglementation de l’audit au pays. Elle y est chargée de développer l’ensemble des opérations dans l’Est du Canada.

À la barre de l’Ordre des CPA depuis 2016, Mme Mottard est membre du comité exécutif et secrétaire de la Fédération internationale des experts-comptables francophones. Elle est également la déléguée du Conseil des chefs de la direction de la profession au Comité canadien sur la confiance du public. 

Membre de plusieurs associations d’affaires au Québec, elle est depuis 1997 trésorière honorifique et membre du conseil d’administration de l’Institut canadien de recherche et développement sur la surdité.

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(00:00) Bienvenue à l’épisode 61

  • Entretien avec Geneviève Mottard, Présidente de l’Ordre des CPA du Québec.

(1:06) Introduction

  • Profil de l’Ordre des CPA du Québec.
  • 41000 membres.
  • Le rôle de la présidence de l’Ordre des CPA.
  • Profil et cheminement de Geneviève Mottard.

(3:54) Face au monde VICA

  • Allez au-delà de la perception du public. Démystifier le préjugé des bas bruns.
  • Les comptables sont tout sauf “plates”.
  • Les CPA sont formés pour faire face à l’incertitude.
  • Un monde VICA est une opportunité pour les CPA. Gérer les risques et l’ambiguïté.
  • Gardiens de la vérité financière et permettent de prendre des décisions éclairées.

(10:34) L’évolution du rôle du CPA

  • L’adaptation est essentielle.
  • L’évolution sera différente selon le milieu où le CPA évolue – petits vs grands cabinets / PME vs grandes entreprises.
  • Du rôle de conformité vs un rôle conseil.
  • Les technologies vont permettre l’automatisation des tâches routinières afin de se concentrer sur le rôle de conseiller.
  • L’importance du jugement professionnel et l’aide à la décision.

(14:01) L’influence du contexte de pratique (taille, pays)

  • L’accès aux ressources, outils et méthodologies permet de mieux accompagner les clients face aux transformations de l’environnement.
  • L’Ordre des CPA accompagne tous les CPA dans la formation et le développement des compétences nécessaires. Ceci a un impact positif sur les CPA qui pratiquent dans des plus petites organisations / cabinets et qui n’ont pas accès aux ressources des grandes organisations et firmes comptables.
  • L’Ordre a un rôle d’accompagnement pour le développement des compétences des CPA.
  • La profession comptable est probablement une des plus harmonisées à l’échelle de la planète. Cependant, les ordres comptables ont des rôles qui varient selon les pays. 
  • Dans certains pays, la profession comptable n’est pas reconnue par les gouvernements.

(20:00)  Les opportunités de collaborations interprofessions (services professionnels)

  • Multiples exemples de collaboration entre les ordres des ingénieurs, le barreau et l’ordre des CPA au Québec.
  • Tous les ordres et leurs membres font face aux mêmes défis. 
  • Les différents ordres comptables canadiens collaborent à l’échelle canadienne.

(23:00) Les comptables face aux enjeux de l’innovation en entreprise

  • Gérer les risques et les incertitudes de l’innovation.
  • Les CPA doivent cependant développer de nouvelles compétences pour naviguer dans un environnement exploratoire d’innovation à forte incertitude.
  • Une nouvelle grille de compétences de l’Ordre est en développement. 
  • Le défi ne touche pas seulement la formation des nouveaux comptables. Il touche l’ensemble des CPA qui pratiquent la profession actuellement.
  • Au final, il faut gérer le risque, mesurer, faire parler les chiffres, faciliter la prise de décision. Le CPA est bien positionné pour accompagner les gestionnaires dans le processus d’innovation.
  • L’innovation se travaille en équipe. La voix de la viabilité d’un projet doit être combinée à celle de la désirabilité et celle de la faisabilité (selon une perspective Design Thinking).
  • Gérer le risque par l’expérimentation. Un apprentissage pour tous les collaborateurs.

(31:03) La gouvernance des données

  • Assurer la chaîne de validité des informations et des données. Un rôle capital pour la prise de décision éclairée. 
  • Le CPA est un gardien de valeur.
  • Les enjeux environnementaux et les données requises pour assurer les certifications environnementales sont aussi des secteurs où les CPA peuvent grandement contribuer.
  • Des compétences nécessaires pour maximiser la contribution des CPA. 

(34:00) Les enjeux de la mobilité de main-d’œuvre

  • L’accès aux bassins de compétences à l’international, l’impact de la fiscalité et la reconnaissance des actes.
  • Opportunité ou risque selon les responsabilités.
  • Les ordres professionnels sont régis par des lois. Les exigences pour pratiquer sont encadrées. La reconnaissance des programmes et de la formation est importante.
  • Il y a une forte demande d’équivalences pour la reconnaissance des diplômes. Il y a une hausse des demandes pour travailler au Québec comme CPA.
  • Il y a une pénurie de CPA. On ne forme pas assez de CPA pour combler les départs à la retraite.
  • Les entreprises ont une certaine flexibilité quant à l’embauche internationale. La nature des actes guide les possibilités.
  • Les enjeux de confidentialité et de protection des données sont significatifs. Les gouvernements imposent aussi différentes exigences à respecter.

(43:08) Trois questions clés

  • La plus grande opportunité pour les CPA
    • Le développement durable et les changements climatiques sont une opportunité significative pour que les CPA puissent jouer un rôle positif et d’envergure. Tant au niveau des affaires que sociétal.
  • Le risque le plus important
    • Ne pas faire face aux transformations. Le futur de la profession passe par la migration du rôle de conformité vers le rôle conseil. Il faut éviter l’inertie et assurer un rôle proactif.
  • Conseils aux dirigeants
    • Pour les CPA, s’engager auprès de la profession. Impliquez-vous, contribuez.

(49:29) Conclusion

Ressources

Coordonnées

Podcast

Écouter plus:

0 commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.