Podcast Innovation, Agilité et Excellence 2022

Épisode 164: Les organisations décentralisées autonomes (DAO) avec Valérie Lehmann

Sommaire de l’épisode

Jean-François Nantel explore le sujet des organisations décentralisées autonomes (DAO) en compagnie de Valérie Lehmann. Elle nous explique ce que sont les DAO et les secteurs dans lesquels elles sont présentes et le rôle de la blockchain. 

Plus spécifiquement, Valérie détaille comment ce modèle d’organisation devient intéressant pour les organisations et nous parle comment les entrepreneurs peuvent se développer autrement en évitant l’asymétrie d’information. Elle précise aussi l’impact et le rôle de la participation dans ce type d’organisation.

Une discussion qui explore un mode innovant d’organisation.

Valérie Lehmann

Valérie est professeure à l’École des Sciences de la Gestion de l’Université du Québec à Montréal dans le département Management. Elle y enseigne plusieurs cours de 2e cycle en Gestion de projets.  Elle est également intervenante à l’Essec Paris depuis 2005 et à Sciences Po Lyon depuis 2017. Elle est certifiée en Participation Publique IAP2 depuis 2020 et membre active de la Chaire Gestion de Projets UQAM depuis 2007, de la Chaire Essec du Changement depuis 2016 et du Think Tank Prospective de la Fabrique du Futur depuis 2019, entre autres.

Valérie Lehmann est l’auteure de plusieurs dizaines d’articles scientifiques et de chapitres de livres depuis 2010. Elle a codirigé une dizaine d’ouvrages, dont Changement et grands projets (2015), Démocratie participative (2019), Changement de crise, les organisations à l’épreuve du Covid (2020), L’innovation collective (2020) et Pour des parties prenantes engagées dans les projets en 2022.

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(00:00) Bienvenue à l’épisode 164

(01:16) Introduction

  • Entrevue avec Valérie Lehmann.
  • Professeur du département de Management de Projet à l’ESG de l’UQAM.   

(02:25) Définir ce que sont les DAO

Comment définir les mots qui constituent cet acronyme et comment définir ce que sont les DAO?

  • Organizations : un collectif constitué pour réaliser une mission, groupe organisé.
  • Decentralized : pouvoir décentralisé, autrement dit il n’y a pas un organe central qui exerce le pouvoir.
  • Autonomous: les membres de l’organisation ont une marge de manœuvre décisionnelle ou dans la manière de réaliser une mission.
  • DAO : organisation basée sur la blockchain qui permet aux membres de l’organisation de se coordonner et de se gérer eux-mêmes.
  • Certaines personnes, d’ailleurs, parlent de Decentralized Network of Autonomous Stakeholders
  • Ce sont des organisations qui n’ont pas d’asymétrie d’acteurs, que ce soient des personnes ou des entités, car ces acteurs ont tous accès aux mêmes informations et définissent les règles de fonctionnement ensemble.
  • On peut parler de Smart Contracts qui gèrent les échanges.
  • C’est un modèle économique qui est très structuré dans les liens et les relations entre les acteurs.

(10:54) Quelles formes prennent ces DAO?

Comment se présente la DAO aujourd’hui à nos yeux dans l’univers des entreprises ?  ? 

  • On retourne à des écrits des années 1990 pour trouver des systèmes multiagents dans l’industrie des technologies de l’information.
  • Ça devient ensuite viral dans le domaine financier: le domaine des cryptomonnaies.
  • Depuis une quinzaine d’années, on les retrouve dans le secteur manufacturier, surtout à l’échelle internationale, et dans l’innovation sociale et dans l’action publique.
  • Ce modèle d’organisation devient intéressant pour des entrepreneurs pour pouvoir se développer autrement en évitant l’asymétrie d’information.
  • C’est aussi utile pour éviter la corruption.

(16:52) Quelques exemples

As-tu quelques exemples de DAO fonctionnelles ? 

  • On en voit dans le transport maritime international pour avoir accès à des conteneurs ou des places dans des conteneurs.
  • Pour le développement urbain ou l’aménagement des espaces publics pour construire les projets ou encore pour synchroniser les interventions sur des infrastructures urbaines.
  • Dans l’entrepreneuriat, les incubateurs ou les accélérateurs d’entreprises fonctionnent souvent sous cette forme pour permettre de rétribuer les contributeurs ou encore des experts.
  • We are One est un excellent exemple dans le domaine de l’économie sociale et solidaire.
  • Il y a des exemples d’organisations similaires dans les transports en commun en Amérique latine, sans la technologie.
  • L’élément clé est l’égalité dans l’accès aux informations. 

(24:57) Lien entre participation et DAO

Quels liens entre la participation et la DAO ?

  • Pas de DAO sans participation.
  • C’est surtout une question de régulation de cette participation: dans la gouvernance, dans l’action, dans la rétroaction, dans la rétribution.
  • Participation peut être aussi assimilée à engagement.
  • On peut aussi parler d’apport de connaissances, donc d’apprentissage, surtout lorsque l’information est partagée librement.
  • Il reste à voir si des questions culturelles peuvent influer sur l’adoption de ces types d’organisations.

(29:41) Tes champs d’intérêt ces temps-ci

Quels autres sujets de recherche t’attirent ces temps-ci ? 

  • Comment les personnes porteuses de savoirs ancestraux ou traditionnels (TK ou Traditional Knowledge ou encore ETK pour Environmental Traditional Knowledge) contribuent  et/ou inspirent les innovations de demain.
  • On peut parler de liens entre le passé et le futur.

(31:28) Conclusion

Ressources

Coordonnées

Références

Podcasts

Écoutez plus: