Podcast Innovation, Agilité et Excellence 2022

Épisode 75: Maximisez l’impact des canevas comme outils de création de valeur

Sommaire de l’épisode 75

Les canevas permettent de développer un langage commun et une compréhension globale des enjeux travaillés. Outils visuels par excellence, ils se travaillent en équipe, stimulent la collaboration et facilitent l’alignement des parties prenantes.

Afin de maximiser l’impact des canevas comme outils de création de valeur, nous vous proposons une discussion autour de l’utilité des canevas, du contexte d’utilisation et enfin, du choix des bons canevas.

episode 75: Maximisez l'impact des canevas comme outils de création de valeur

Disponible aussi sur:

Détails de l’épisode

(0:00) Bienvenue à l’épisode 75

  • À quoi servent les canevas
  • Quand et comment les utiliser
  • Comment choisir les bons canevas

(0:45) Introduction

  • Il existe une panoplie de canevas et de modèles. 
  • Certains sont très connus comme le canevas du Modèle d’affaires de Osterwalder et Pigneur, et d’autres, moins. 
  • Dans tous les cas, les canevas peuvent être d’une grande utilité si on sait comment et quand les utiliser.

(1:11) À quoi servent les canevas – L’utilité

  • C’est une représentation visuelle d’un modèle, d’éléments clés qui permettent de stimuler la réflexion et l’interaction.
  • Les canevas nous donnent une vision globale – une perspective 
  • Les canevas permettent de travailler en équipe et stimulent la collaboration de perspective et points de vue différents (idéalement).
  • Les canevas sont “vivants”. Ils permettent l’itération et l’expérimentation selon les apprentissages et les validations.
  • L’utilisation des canevas s’insère dans une démarche de type design.
  • Un document par essence qui est collaboratif.
  • L’utilité des canevas:
    • La pensée visuelle;
    • La pensée collective;
    • Une focalisation sur des enjeux spécifiques par l’utilisation d’un langage commun. Facilite l’alignement.
  • Les canevas sont des outils de communication. Ils permettent de faciliter une compréhension commune.
  • Les canevas sont utiles pour faire participer. Attention à la diversité et à la représentativité.
    • Participation: Il n’est pas toujours possible ni souhaitable de faire participer le plus grand nombre (questions de coûts et de délais).
    • Diversité: fonctionnelle, de genre, de niveau d’expérience, d’âge, de formation initiale.  
    • Représentativité: expérience dans le poste, niveau de responsabilité, expérience à l’extérieur de l’entreprise, etc.

(7:42) Quand et comment les utiliser

  • Un processus de design cherche à identifier et à créer de la valeur (observer, idéer, choisir, tester, valider, implanter).
  • Bien qu’on puisse utiliser les canevas seul, la dimension visuelle est à son plein potentiel lorsqu’utilisé en équipe.
  • Les canevas permettent d’encadrer et stimuler les discussions, l’expérimentation. Ils permettent la documentation et l’exploration.
  • Il existe plusieurs canevas – leur utilisation focalise donc sur l’observation, la compréhension, l’idéation, etc.
  • Selon les enjeux spéficiques, certains canevas sont plus utiles que d’autres.
  • Chaque canevas implique une dynamique d’utilisation spécifique. Le contexte est important.
  • Il faut prendre en compte l’objectif final et maîtriser les conditions d’utilisation du canevas.
  • Par exemple:
    • Business Model Canvas
    • Canevas du Modèle d’affaires
    • Strategy Canvas du Blue Ocean Strategy
  • Utilisation en groupe en personne:
    • Impression grand format;
    • Utilisation de post it;
    • Développement en équipe;
    • Partage avec les autres équipes.
  • Utilisation en groupe virtuel:
    • Importer les canevas;
    • Miro;
    • Jamboard;
    • Même dynamique d’utilisation.
  • Au-delà des outils, il est important d’établir des règles du jeu en amont et bien choisir les contraintes: de temps, d’argent, de participation, etc.
  • Attention au bon niveau de détail: pas trop et surtout éviter de rester trop général. Donc bien “former” les animateurs de ces séances pour aller chercher toutes les opinions.
  • L’importance du “maître de cérémonie”: l’animateur de l’atelier et la gestion des règles “du jeu”.
  • Qui dit participation dit aussi désaccords: donc les utiliser à bon escient, pour pousser l’argumentaire dans ses retranchements et surtout éviter que les désaccords sur le fond ne deviennent des désaccords interpersonnels ou interfonctionnels.
  • Outils: mix de formel et d’informel, mix de synchrone et asynchrone, mix de présentiel et de distanciel.

(18:51) Comment choisir les bons canevas

  • Quelles sont les questions que l’on veut travailler et documenter?
  • Comment se travaille le projet. En équipe, seul?
  • À quelle étape sommes-nous?
  • Exemples:
    • Documenter les jobs-to-be-done: Carte d’empathie.
    • Explorer le fit proposition de valeur vs jobs-to-be-done: Canva de la proposition de valeur.
    • Explorer les modèles d’affaires: Canvas du modèle d’affaires.
    • Explorer les options stratégiques pour identifier la stratégie optimale: Canva stratégique – Cascade stratégique.
    • Documenter le customer journey: Canva du parcours client.
    • Recenser les projets et leur alignement sur la stratégie:  carte de transformation.
  • Il y a des canevas utiles pour travailler les objectifs d’équipe, la vision, le modèle d’affaires, la proposition de valeur, les validations, la sélection des opportunités à fort impact, etc.
  • Trois exemples d’utilisation en contexte client:
    • Client veut optimiser le modèle d’affaires pour une offre de service. Les équipes ont travaillé séparément pour identifier les différentes façons de créer de la valeur à partir du canevas du modèle d’affaires.
    • Lors d’une revue stratégique, l’équipe de direction a développé les BMC des compétiteurs et les jobs-to-be-done des clients. En identifiant le mapping stratégique des offres, l’équipe a été à même de constater les opportunités de différenciation.
    • Dans un cas de parcours client, le canevas a permis l’identification des facteurs clés d’expérience à optimiser et a permis d’explorer les moyens possibles.
  • Le point de départ de la réflexion: le client. Passer du micro au macro afin d’évaluer la cohérence. 
  • Dans tous ces cas, le principal bénéfice a été de co-développer les solutions en équipe en travaillant l’ensemble du processus d’exploration, de validation et de sélection.
  • C’est peut-être le plus grand bénéfice de l’utilisation des canevas. Le co-développement des solutions. Cela crée du buy-in, maximise la participation et facilite l’implantation. 
  • Pour une démarche efficace, choisir le problème, c’est le plus important et parfois le plus difficile. Sans une priorisation préalable, on risque le syndrome “garbage in, garbage out”.
  • Exploration d’activités. Déterminer certains éléments du canevas pour générer des scénarios. Quoi fixer et quoi faire varier.
  • Penser à faire du temps pour s’assurer que le collectif est bien aligné et engagé. Parfois le haut de la pyramide ne voit pas les choses comme le bas de celle-ci! Le canevas peut faciliter cette compréhension commune.
  • Ne pas hésiter à mettre des équipes en compétition pour ensuite travailler collectivement sur la synthèse.
  • Se rappeler que le canevas est au service de nos objectifs, pas l’inverse! Ne pas hésiter à adapter au besoin. 

(32:07) Conclusion

Ressources

Applications

Livres

Canvas

Podcasts

Écouter plus:

0 commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.