Podcast Innovation, Agilité et Excellence logo

Épisode 8: La résilience organisationnelle

Sommaire de l’épisode

La résilience est le terme clé associé aux moments tragiques. La résilience se travaille et se pratique, elle n’est pas spontanée. Dans cet épisode, nous abordons ce qu’est la résilience organisationnelle, comment elle se planifie, se développe et enfin, comment elle peut devenir une force pour l’organisation.

Détails de l’épisode

(0:00) Bienvenue à l’épisode 8

(0:44) Introduction

  • 2008 crash immobilier, 2011 Tsunami au Japon, 2012 l’ouragan Sandy, 2020 la Covid: Des moments tragiques qui ont demandé de la résilience.
  • La résilience semble donc être importante seulement quand la crise est en cours au lieu de voir le besoin de s’y préparer et de pratiquer les routines associées.
  • La résilience est la capacité de maintenir un équilibre dans des conditions extrême. Plusieurs phases y est associée :
    • L’anticipation;
    • L’événement;
    • Les premières réponses;
    • L’impact initial;
    • Le temps avant l’impact complet;
    • La préparation au recouvrement;
    • Le recouvrement;
    • L’impact long terme;
    • Le processus d’apprentissage.

(02:59) Le rôle de la technologie dans la résilience

  • La technologie comme appui à la résilience et non comme outil qui créera la résilience.
  • La technologie est un outil ou une méthode pour alerter aux événements que l’humain aura ciblé. 
  • Les événements difficiles à prévoir sont encore difficiles en lien avec la communication transversale nécessaire pour s’y préparer et l’affronter.
  • Pendant des éléments traumatisants, le mot pivot entre en ligne de compte pour déterminer comment s’en sortir et trouver des opportunités. Deux éléments importants: 
    • Quel est l’équilibre entre efficacité et flexibilité? 
    • Comment tester notre modèle d’affaires en fonctions de risques extérieurs et trouver d’autres alternatives dans le cas où ces crises pourraient arriver?
  • Les analyses de risques sont difficiles dû à la capacité d’imaginer les différents éléments qui peuvent causer des crises.
  • La technologie permet de faire des scénarios et d’évaluer leurs impacts.

(11:04) Les éléments critiques pour établir une organisation résiliente 

  • Culture organisationnelle, la technologie et la gestion du risque.
  • Des équipes dédiées :
    • Qui observent en amont pour voir si les risques déjà identifiés sont présents;
    • Qui a la responsabilité de gérer la crise;
    • Une équipe prospective qui vise le futur et qui identifie les opportunités qui peuvent survenir pendant la crise.
  • Une action proactive est l’observation des autres industries et de la technologie de manière à intégrer cette veille dans les pratiques d’affaires de l’entreprise.
  • La redondance peut aider à pallier aux risques et cette approche doit se faire selon des critères de stratégie et de sévérité des risques.
  • L’analyse de la gestion des risques demeure une étape cruciale pour créer de la résilience.

(22:02) Comment savoir si une organisation est résiliente

  • La simple boucle d’apprentissage : Nous laissons tomber des éléments dans nos processus pour affronter la crise, aucune étude est effectuée pour comprendre le pourquoi et les impacts mais l’organisation retourne aux vieilles méthodes.
  • La double boucle d’apprentissage : Une analyse pointue est effectuée pour comprendre pourquoi certains éléments ont été abandonnés, quels ont été les impacts, et consciemment décider de modifier les processus en place. Cette étude pourrait aussi déterminer que certains éléments qui ont été abandonnés doivent être ramenés et doivent perdurer dans le futur. 
  • Les routines et les exercices, comme ceux en cas d’incendies, permettent de créer des réactions et des méthodes que toute l’équipe développera ensemble. 
  • Lors de la revue stratégique annuelle, l’évaluation du modèle d’affaires permet de voir quels sont les éléments qui ont moins d’assurance et permet donc de tester des solutions possibles, de trouver des alternatives et d’identifier les signaux à monitorer.
  • Valider auprès des partenaires qui sont près de l’action et des parties prenantes pour obtenir leurs opinions sur les éléments à aborder.
  • La technologie pour nous permettre une plus grande visibilité.
  • Une culture d’entreprise où les dirigeants font confiance aux équipes et leur donne la flexibilité nécessaire afin de pouvoir répondre rapidement aux enjeux et de tirer avantages des opportunités.

(34:27) Conclusion

  • La résilience se pratique, se travaille et se planifie.
  • La gestion du risque fait partie de nos approches de gestion courantes.
  • La résilience ne se fait pas tout seul – ça prend une communauté et des efforts avec des objectifs communs.

Références

Écouter plus:

Épisode 12: L’importance de la stratégie

Nous explorons les composantes clés de la stratégie et ce qui permet de développer un modèle d’affaires cohérent. On explore aussi quelques outils et questions clés à la base de la réflexion stratégique et permettant de développer un avantage concurrentiel.

Pin It on Pinterest

Partagez