Podcast Innovation, Agilité et Excellence logo

Épisode 32: Veille concurrentielle et opportunités d’affaires

Sommaire de l’épisode

Nous discutons de veille concurrentielle et des éléments clés à observer, analyser et synthétiser pour tirer avantage de nouvelles opportunités d’affaires mais aussi assurer la mise en œuvre des choix stratégiques. 

Réaliser une veille concurrentielle demande aujourd’hui d’aller plus loin que le regard sur la concurrence. Elle doit aussi se focaliser sur l’évolution des comportements clients, les bouleversements de la chaîne d’approvisionnement et l’évolution de tendances marginales notamment. 

Au-delà des perspectives nécessaires à développer, nous abordons aussi la fréquence et la responsabilité de la mise en œuvre de cette revue, fort essentielle au succès des organisations.

Episode 32 - Veille concurrentielle et opportunités d'affaires

Détails de l’épisode

(0:00) Bienvenue à l’épisode 32

(00:37) Introduction

  • Une démarche essentielle.
  • Monitorer et faire face aux changements de l’environnement (prévisibles et imprévisibles).
  • Identifier les opportunités.
  • Porter attention aux signaux du marché.
  • Bénéfices qu’on peut espérer:
    • Rester au fait des menaces et des opportunités;
    • Exploiter l’agilité pour rester proactif;
    • Maximiser les opportunités de croissance.

(03:17) Les domaines d’observation – 4 points de vue

  • Quand on parle de développer une revue concurrentielle, c’est possible d’aborder la question selon différents points de vue.
    • Jobs-to-be-done (habitudes clients, leur feedback, leur comportements d’achats et d’utilisation).
    • Les propositions de valeur (UVP) de nos concurrents.
    • Les modèles d’affaires (les différentes composantes + concurrents).
    • Évolution de l’environnement (Politique, Économique, Social, Technologique, Environnemental, Légal – PESTEL) et des tendances.
  • Porter aussi attention à l’évolution des pains/gains
  • Évaluer l’évolution des caractéristiques prioritaires des produits-services selon les besoins clients.
  • Aller plus loin que la veille concurrentielle. La veille de marché et l’évolution des besoins clients sont importantes. Adopter une vision globale, 360, sur l’entreprise (veille stratégique).
  • Adopter un regard d’arènes concurrentielles, la référence à l’industrie ne suffit plus.

(12:38) Quels éléments prioriser

  • Focaliser sur les conditions de succès à la base de nos choix stratégiques (clients, concurrents, entreprise).
  • Monitorer l’évolution des variables clés et des changements.
  • Adapter la stratégie ou revisiter les choix.

(14:34) La fréquence de la revue concurrentielle

  • À réaliser en continu, évaluée au trimestre, au minimum à chaque année.
  • La vélocité de l’industrie influence la fréquence idéale de la revue.
  • Les bouleversements externes influencent aussi la fréquence du monitoring requis.
  • Laisser place à l’informalité pour capturer les informations pertinentes. 
  • Valoriser l’agilité dans la capture des informations clés. Structurer l’analyse des tendances.
  • Optimiser l’utilisation des données pertinentes pour évaluer les bons signaux.
  • Organiser et structurer les pratiques de veille et de revue.
  • Porter attention aux jobs-to-be-done et aux différents moyens de les satisfaire. 
  • Adopter différents points de vue.
  • Faire le lien entre veille concurrentielle et activités terrain.

(28:58) Qui en est responsable?

  • La démarche comme responsabilité d’un gestionnaire de la direction.
  • Clarifier la responsabilité de la capture, la structuration des données, l’analyse et la synthèse des informations, l’établissement des recommandations.
  • L’importance de bien communiquer la stratégie et les priorités d’affaires à l’ensemble de l’organisation comme préalable à la formation et à la capture des informations par les différents membres des équipes.
  • Penser Chief Competition Officer!
  • Assurer les liens entre stratégie, organisation-culture et pratiques d’affaires.

(34:19) Conclusion

Ressources

Podcast

Livre

Écouter plus:

Épisode 36: Les enjeux opérationnels du Make or Buy (partie 2)

Avec la présentation de différents cas réalisés, nous discutons de l’importance de bien documenter les activités, les processus et les responsabilités afin d’évaluer les impacts de la décision sur les fonctions et les intervenants. Nous abordons enfin la question de la mise en oeuvre selon qu’il s’agit d’une externalisation ou d’une internalisation.

Épisode 35: Les enjeux stratégiques du Make or Buy (partie 1)

Make or Buy, ou encore de l’intérêt d’externaliser ou d’internaliser certaines activités de l’entreprise. Cette question est une des plus importantes qu’on puisse se poser en organisation.

Nous explorons la question sous les angles stratégique et financier. Quelle importance le produit ou service a-t-il pour l’organisation par rapport à sa proposition de valeur et son modèle d’affaires? Quels sont les impacts sur les ressources et les compétences maîtrisées?

Épisode 34: Développement des compétences et équipes performantes

Comment est-il possible de maîtriser les compétences essentielles pour faire face aux perturbations du marché? Nous explorons les compétences à développer, les caractéristiques des équipes performantes ainsi que les différents moyens permettant de faciliter la performance individuelle et collective.

Pin It on Pinterest

Partagez